Comparez les assurances chien et chat

En France, un foyer sur deux possède un animal de compagnie et les deux animaux de compagnie les plus répandus sont les chiens et les chats.
Nous savons tous que les soins vétérinaires coûtent très cher. Lors d’une intervention chirurgicale, les frais peuvent grimper jusqu’à plusieurs milliers d’euros.
Aujourd’hui, seulement 5% des français ont souscrit une mutuelle santé animale pour leur chien ou leur chat. Cependant, les soins vétérinaires coûtent plus cher que les soins humains.

Comment ça marche une assurance chien et chat ?

Quand nous possédons un animal de compagnie, nous savons qu’il aura des visites chez le vétérinaire, que ce soit pour les vaccins, les rappels de vaccins ou encore si notre toutou ou chaton tombe malade.
Ce genre d’intervention à un certain coût.
Certains vaccins coûtent en moyenne 160 €.
L’assurance chien et chat est faite pour ces moments-là. En effet, elle permet de réduire les coûts chez le vétérinaire voir selon la formule choisie, pallier complètement à certains frais.
Outre le côté financier non négligeable, avoir une mutuelle chien ou une mutuelle chat permet d’avoir de précieux conseils par la compagnie d’assurance.

Votre chien peut-il être assuré ?

Nous acceptons :

  • Tous les chiens de catégorie 2 et 3
  • De 3 mois à 7 ans (révolus)

Nous n’acceptons pas :

  • Les chiens utilisés à des fins professionnelles (chiens de sécurité …)
  • Les chiens non tatoués ou non pucés
  • Les chiens de catégorie 1 ( Staffordshire terrier ou American Staffordshire terrier, Rottweiler, Tosa )
  • Les animaux ayant fait l’objet d’une résiliation par un assureur au cours des 36 derniers mois

Assurer son animal de compagnie est-ce obligatoire ?

Assurer son chien, son chat ou n’importe quel animal de compagnie n’est pas obligatoire.
Vous êtes responsable des dommages matériels et corporels que votre animal pourrait causer à un tiers, que cet animal soit :
– sous votre garde,
échappé,
égaré.

En pratique, l’assurance habitation permet de couvrir les dommages susceptibles d’être causés par votre animal. À défaut d’assurance, vous êtes responsable du paiement des dégradations et dommages survenus du fait de votre animal.