Le placement le plus apprécié des épargnants français est sans conteste l'assurance vie !

Qu'est-ce qu'une assurance vie ?

L’assurance vie est un contrat qui permet de constituer un capital au moyen de versements uniques, programmés ou libres et capitalisés à des conditions avantageuses. Il existe plusieurs types de contrats, qui se différencient selon :

– l’objectif : contrats en cas de vie, en cas de décès, ou contrats mixtes
– le degré de risque des placements : en unités de compte, en euros ou multisupport.

En cas de vie, le contrat vous permet de bénéficier d’un capital ou d’une rente viagère lorsque vous arrivez au terme du contrat. Dès 8 ans, vous pouvez bénéficier d’importants avantages fiscaux.

L'assurance vie, un contrat modulable

– Le souscripteur de l’assurance vie choisit librement le montant de ses versements et leur périodicité. Il choisit également la date de la perception de son capital, tout en se réservant la faculté de modifier en cours de contrat cette date de sortie.

– Le moment venu, le titulaire d’un tel contrat pourra choisir de récupérer le capital en une seule fois ou bien d’effectuer des retraits partiels ou encore de transformer ce capital en rente à vie.

– Le contrat présente une valeur de rachat, c’est-à-dire qu’il laisse la possibilité au souscripteur de disposer de tout ou partie de la valeur disponible de son épargne.

– Le contrat d’assurance vie est investi selon le choix de son titulaire : dans le fonds Euros de la société d’assurance, ou bien en parts des fonds de placements proposés dans le contrat, permettant dans le second cas d’avoir accès aux différents composantes des marchés financiers, sans avoir à se soucier des arbitrages et de la gestions des fonds (contrat d’assurance vie multisupport)

La fiscalité - en cas de vie pour l'assurance vie

Les revenus et les plus-values nettes des versements du contrat sont imposables, au choix de l’assuré : soit par application du barème progressif de l’impôt sur le revenu soit par prélèvement libératoire forfaitaire.

● lorsque le contrat d’assurance vie a duré moins de 4 ans : 35%
● lorsque le contrat a duré plus de 4 ans mais moins de 8 ans : 15%
● lorsque le contrat a duré 8 ans ou plus : 7,50%
● lorsque le contrat a duré 8 ans, les intérêts sont abattus d’un montant annuel de 4 600 euros pour une personne seule ou bien de 9 200 euros pour un couple marié soumis à imposition commune.

Les rentes sont imposables dans les régimes avantageux applicables aux rentes viagères à titre onéreux. L’assiette imposable n’est constituée que d’une fraction de la rente déterminée par l’âge du rentier, au moment du premier versement.

Moins de 50 ans > 70%
50 à 59 ans > 50%
60 à 69 ans > 40%
Plus de 69 ans > 30%